Objets domotique

Domotique, conseils, infos et tutoriels

L’Internet des objets était le sujet brûlant de LeWeb Paris 2012, le salon international des technologies. Selon Loïc Le Meur, organisateur de l’événement, les objets connectés «redéfinissent le concept de technologie omniprésente». Nous avons essayé d’aller au-delà des présentations et des démonstrations habituelles d’inventeurs et de fondateurs et de comprendre les nouvelles tendances des objets intelligents.

Pour qu’un objet soit considéré comme intelligent, il doit disposer d’un capteur (intégré ou ajouté) qui envoie les données à un réseau. L’objet connecté peut ensuite être géré en ligne, via un ordinateur ou un appareil mobile.

Pour la domotique auto quantifié, voici un aperçu des nombreuses utilisations possibles des objets connectés.

Automatisation de la maison

Une gamme d’objets ménagers ordinaires, allant des machines à café aux lampes de Noël, devient intelligente et requiert une interaction ou des efforts minimaux de la part de l’utilisateur.

Envie d’un café? Appelez simplement votre machine et commandez-en une!

Regardez la démonstration d’une machine à expresso piratée à distance via Internet: http://vimeo.com/51958137

Avec LIFX, une ampoule LED éco-énergétique compatible Wi-Fi, vous pouvez contrôler la luminosité et la couleur de toutes les lampes de votre maison à partir d’un smartphone. L’ampoule peut être utilisée pour tous les luminaires.

Avec le projet SmartThings, vous pouvez allumer vos lumières de sapin de Noël ou fermer votre porte à distance.
Tout ce qui a un capteur peut être contrôlé à distance, ce qui signifie que vous pouvez allumer, éteindre ou régler à distance tout objet connecté dans votre maison.

Internet des êtres vivants

L’internet des objets peut également être l’internet des êtres vivants: une gamme d’appareils et d’applications vous permet de tout contrôler, des plantes au corps humain.

Idéal pour les personnes qui oublient d’arroser leurs plantes, Koubachi est un capteur Wi-Fi qui détermine la vitalité de la plante en analysant le sol, l’environnement, etc., et envoie une notification avec des conseils d’entretien précis via une application mobile.

Nouvelles tendances

L’émergence d’appareils connectés, associée à la normalisation des plateformes mobiles, simplifie plus que jamais la domotique, ne nécessitant plus de récepteurs spécifiques.

De plus, certains appareils peuvent être connectés individuellement en installant simplement un kit, tel qu’une machine à café, qui est connecté via un kit Ninja Breakout.

Nouveaux usages pour nouveaux besoins

Oubliez le cliché du réfrigérateur qui vous envoie des messages quand vous êtes à court de lait: l’Internet des objets va bien au-delà: automatiser nos tâches quotidiennes, réduire nos efforts à un minimum et même surveiller notre santé.
Mais, plus que tout autre chose, c’est une révolution technologique personnelle: prenons l’exemple du journaliste de haute technologie Steve Sande, cité dans le magazine Wired. Un été, Sande a remarqué que son chat, Ruby, souffrait de la chaleur. N’ayant pas l’air conditionné, il a acheté un nouveau gizmo qui se connecte à Internet pour pouvoir allumer une prise à distance et la programmer: dès que la température atteint 29 ° C, le ventilateur se met en marche et Ruby peut se calmer. Aussi trivial que soit cette histoire, elle montre que, comme le dit Clive Thompson: «l’Internet des objets se développe parce qu’il a atteint le stade Apple II», c’est-à-dire que les utilisateurs accèdent à la technologie et la maîtrisent au point de pouvoir commencer. Et c’est précisément cela qui constitue l’avancée majeure avec l’Internet des Objets: il n’est plus question de fantasmes de science-fiction, mais implique d’énormes expériences coûteuses: il est adopté et adopté par les individus dans leur vie de tous les jours.

La seule limite? « Notre imagination »

Connecter des objets et les faire communiquer les uns aux autres n’a jamais été aussi simple: les capteurs sont meilleur marché, plus largement disponibles et plus petits. La seule limite est maintenant notre imagination et notre capacité à imaginer de nouveaux usages et fonctions.
L’accessibilité même de cette nouvelle technologie a entraîné une explosion de créativité et d’ingéniosité. L’une des démonstrations les plus significatives du potentiel des objets connectés a eu lieu après la plus grande catastrophe nucléaire de ces dernières années. Après l’horrible accident de Fukushima, les Japonais, préoccupés par le fait que le gouvernement ne donnait pas assez d’informations sur la radioactivité en dehors des zones évacuées, ont décidé de mettre en ligne les flux des relevés de compteurs Geiger, qui sont automatiquement actualisés.
L’initiative a rapidement attiré l’attention: 300 installations de ce type sont apparues dans tout le Japon, tandis qu’au Chili, un système similaire a été mis en place pour avertir la population en cas de tremblement de terre.